04 juillet 2008

Blanche ou la triple contrainte de l'Enfer, Hervé Jubert

9782226159250_1_Dans Paris assiégé, une jeune fille plonge au coeur d'un mystère palpitant aux frontières de la magie noire. 1870. Les Parisiens sont prisonniers de l'armée prussienne. Blanche, dix-sept ans, est prise au piège comme les autres. Heureusement, son oncle Gaston, commissaire, est là pour la protéger. Mais une enquête difficile le préoccupe: un cadavre est retrouvé, un tatouage occulte sur le bras. Blanche se met en tête d'aider son oncle alors que les meurtres se multiplient...

L'intrigue de ce polar plutôt destiné aux adolescents (collection Wiz, Albin Michel) ce révèle assez complexe, contrairement à ce que me laissait penser la quatrième de couverture. En effet, le coup du cadavre avec tatouge de sorcier sur le bras n'est franchement pas nouveau! Pourtant ici, l'auteur situe son action dans la capitale assiégée par les Prussiens, et la reconstitution ajoute à l'ensemble une dimension historique bien réaliste qui assure le contraste avec l'enquête, un brin fantastique parfois. Blanche et son oncle commissaire traquent l'assassin dans le Paris de la fin du XIXème, avec une relative liberté, puisqu'il leur est impossible de quitter la ville. Malgré les rebondissements dans le dernier tiers du livre, j'ai eu du mal à passer au delà des longueurs et à rester concentrée de bout en bout. Finalement, le dénouement est un peu décevant (on s'en doutait depuis un certain temps déjà) et quelques explications restent au mieux floues, au pire carrément tirées par les cheveux... Heureusement, les personnages restent sympathiques, surtout les personnages secondaires qui sont peut-être les plus surprenants.

Posté par crapouillaud712 à 01:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Blanche ou la triple contrainte de l'Enfer, Hervé Jubert

    Je t'ai mis en lien sur mon blog, afin de pouvoir suivre plus facilement tes billets que j'apprécie toujours.

    Posté par sybilline, 12 juillet 2008 à 14:04 | | Répondre
Nouveau commentaire