05 mars 2009

Ceux qui vont mourir te saluent, Fred Vargas

A priori, tous les dessins de Michel-Ange ont été répertoriés. Et lorsque l'un d'eux fait une apparition discrète sur le marché, il y a tout lieu de supposer qu'il a été volé. Le plus incroyable, c'est que celui qui est proposé à Henri Valhubert, célèbre expert parisien, provient probablement du Vatican! Qui se risquerait à subtiliser les trésors des archives papales? L'affaire se complique lorsque Valhubert est assassiné, un soir de fête, devant le palais Farnèse. Instantanément, les soupçons se portent sur le fils de la victime.... [Lire la suite]
Posté par crapouillaud712 à 15:32 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

13 février 2009

Le treizième conte, Diane Setterfield

Vida Winter, auteur de best-sellers vivant à l'écart du monde, s'est inventé plusieurs vies à travers des histoires toutes plus étranges les unes que les autres et toutes sorties de son imagination. Aujourd'hui, âgée et malade, elle souhaite enfin lever le voile sur l'extraordinaire existence qui fut la sienne. Sa lettre à Margaret Lea est une injonction: elle l'invite à un voyage dans son passé, à la découverte de ses secrets. Margaret succombe à la séduction de Vida mais, en tant que biographe, elle doit traiter des faits, non de... [Lire la suite]
Posté par crapouillaud712 à 13:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 décembre 2008

Le Pays sans Adultes, Ondine Khayat

J'ai onze ans, et je vis dans une famille complètement tordue. Heureusement qu'il y a mon frère Maxence. Lui, c'est mon manuel de savoir-survivre. Le soir, on ferme nos oreilles à double tour, pour ne plus entendre les cris de nos parents qui se disputent. Croyez-moi sur parole, la vie, c'est pas pour les enfants. Maxence a préféré partir au Pays sans Adultes. Moi, j'ai voulu le rejoindre, mais je me suis trompé de chemin. Avec mes nouveaux amis, Valentine et Hugo, on a beaucoup discuté et on s'est fait une promesse: quand on sera... [Lire la suite]
Posté par crapouillaud712 à 16:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 octobre 2008

Moravagine, Blaise Cendrars

Moravagine, c'est le mal, la folie, l'énergie destructrice, incarnés dans le dernier descendant d'une famille royale en exil. Son histoire, pleine de bruit et de fureur, est racontée par son témoin, son confident -Cendrars lui-même, dont Moravagine, sa créature, est le double, l'ombre maudite qu'il cherche à exorciser dans cette oeuvre envoûtante, une des plus originale de notre époque. Un peu roman d'aventure, un peu journal d'un fou, un peu rapport médical et anthropologique... Ce curieux roman est tout cela à la fois. On suit,... [Lire la suite]
Posté par crapouillaud712 à 22:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 juillet 2008

Le livre de Joe, Jonathan Tropper

A première vue, Joe Goffman a tout pour lui: un magnifique appartement dans les quartiers chics de Manhattan, des aventures sentimentales en série, une décapotable dernier cri et des dollars comme s'il en pleuvait. Ce jeune auteur a très vite rencontré le succès avec son premier roman, Bush Falls. Directement inspiré de son adolescence passée dans une petite bourgade du ConnecticutConnecticut, ce best-seller ridiculise les moeurs provinciales de ses ex-concitoyens, dénonce leur hypocrisie, leur étroitesse d'esprit et toutes leurs... [Lire la suite]
Posté par crapouillaud712 à 16:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 juin 2008

Le Parfum, Patrick Süskind

Au XVIIIè siècle vécut en France un homme qui compta parmi les personnages les plus géniaux et les plus horribles de son époque. Il s'appelait Jean-Baptiste Grenouille. Sa naissance, son enfance furent épouvantables et tout autre que lui n'aurait pas survécu. Mais Grenouille n'avait besoin que d'un minimum de nourriture et de vêtements, son âme n'avait besoin de rien. Or ce monstre de Grenouille, car il s'agissait bel et bien d'un genre de monstre, avait un don ou plutôt un nez unique au monde et il entendait bien devenir, même par... [Lire la suite]
Posté par crapouillaud712 à 15:32 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
20 juin 2008

Ensemble, c'est tout, Anna Gavalda

Ce livre ne raconte rien d'autre qu'une histoire d'amour. Une histoire d'amour entre quatre éclopés de la vie. Camille, Franck, Philibert et Paulette. Des bons à rien, des cabossés, des coeurs purs. Quatre allumettes placées ensemble au-dessus d'une flamme. Et, pfiou... Tout s'embrase. J'avoue. Je n'avais pas envie de lire ce roman, parce que je ne voulais pas faire comme tout le monde. C'est un principe. Nul, certes, mais quand même. J'ai donc attendu bien sagement que l'engouement se calme, et que le nouveau Gavalda sorte en... [Lire la suite]
Posté par crapouillaud712 à 22:21 - - Commentaires [8] - Permalien [#]