05 mars 2009

Ceux qui vont mourir te saluent, Fred Vargas

images_1_

A priori, tous les dessins de Michel-Ange ont été répertoriés. Et lorsque l'un d'eux fait une apparition discrète sur le marché, il y a tout lieu de supposer qu'il a été volé. Le plus incroyable, c'est que celui qui est proposé à Henri Valhubert, célèbre expert parisien, provient probablement du Vatican! Qui se risquerait à subtiliser les trésors des archives papales? L'affaire se complique lorsque Valhubert est assassiné, un soir de fête, devant le palais Farnèse. Instantanément, les soupçons se portent sur le fils de la victime. Ce dernier fait partie d'un curieux triumvirat d'étudiants, aux surnoms d'empereurs: Claude, Néron et Tibère. En résidence à Rome depuis plusieurs années, tous trois entretiennent des liens singuliers avec la veuve de Valhubert. Une femme au charme envoûtant...

Mon premier Fred Vargas, enfin;) Et sûrement pas le dernier! Curieusement, ce n'est pas l'intrigue policière en elle-même qui m'a le plus accrochée mais plutôt l'originalité et la complexité des protagonistes. Le trio des jeunes français venus étudier à Rome est tout simplement fascinant; en permanence sur le fil entre l'humour et le franchement inquiétant... L'inspecteur sombre et impassible au ton cassant dissimule derrière un regard bleu insoutenable de profondes blessures; la veuve Valhubert est d'une beauté magnétique et dangereuse; l'évêque Vitelli est touchant par sa volonté de protéger comme ses propres enfants les trois étudiants et leur amie. Sans parler des personnages secondaires, tous aussi réussis. Le ton instaure une atmosphère à la fois moderne et étrangement mélancolique qui colle parfaitement au profil éternel de la ville de Rome. Mon seul regret est de ne pas retrouver ces personnages dans les autres romans de Mme Vargas; il semble en effet que contrairement à ses autres livres, celui-ci n'ait pas de suite...

Posté par crapouillaud712 à 15:32 - - Commentaires [11] - Permalien [#]


Commentaires sur Ceux qui vont mourir te saluent, Fred Vargas

    Pas lu celui-ci, mais on n'y rencontre pas le commissaire Adamsberg ?

    Posté par Yv, 05 mars 2009 à 18:07 | | Répondre
  • Non, pas de commissaire Adamsberg dans ce roman! L'enquêteur s'appelle ici Richard Valence. Est-ce que ce nom réapparaît dans d'autres livres de la série?

    Posté par Crapouillaud, 06 mars 2009 à 12:30 | | Répondre
  • Je crois pas qu'on le recroise dans d'autres Vargas ... à confirmer.
    D'ailleurs il y a aussi un autre personnage récurrent chez elle : Louis Kehlweiler.

    Posté par Leiloona, 07 mars 2009 à 18:24 | | Répondre
  • Beaucoup aimé celui-ci ! J'ai d'autres Vargas dans ma PAL... Je pense en reprendre un en main rapidement car Ceux qui vont mourir te saluent m'a vraiment passionné !

    Posté par Hathaway, 21 mars 2009 à 21:34 | | Répondre
  • @ Hathaway: j'ai hate de savoir lequel tu vas lire prochainement et de connaitre ton avis... Je ne sais pas encore quel sera mon prochain!

    Posté par Crapouillaud, 21 mars 2009 à 21:54 | | Répondre
  • Pas lu celui là mais je vais tenter de le trouver ...

    Posté par Constance, 23 mars 2009 à 20:22 | | Répondre
  • Sympa ce petit Vargas, mais vraiment pas le meilleur. Pars vite et reviens tard et Sans feu ni lieu sont bien meilleurs.

    Posté par Nicolas, 03 juillet 2009 à 21:56 | | Répondre
  • Je ne suis pas fan de Fred Vargas, je n'ai lu que Pars vite et reviens tard et ça m'a refroidi tellement j'ai trouvé ça médiocre. Je ne suis peut-être pas tombé sur le bon...

    Posté par Melusine, 22 août 2009 à 18:07 | | Répondre
  • je ne connais pas Vargas, quel est le meilleur ?

    Posté par albertine, 26 septembre 2009 à 21:32 | | Répondre
  • J'ai lu quelques Vargas, j'aime beaucoup, mais j'avoue m'être lassée...

    Posté par Livvy, 25 décembre 2009 à 17:58 | | Répondre
  • je suis en train de lire mon premier Vargas et je pense aussi en lire d'autres.

    Posté par alinea, 15 juin 2010 à 16:05 | | Répondre
Nouveau commentaire